Sexe and podcasts pour tous les goûts

Un sujet vieux comme le monde et commun (presque) à tout le monde : le sexe. On pourrait penser que tout a été écrit et dit sur ce sujet, mais le podcast a cette force de pouvoir faire entendre des choses nouvelles sur tous les sujets.

La diversité est réelle quand on parle de sexe dans le podcast aujourd’hui : chroniques, interviews, témoignages, lectures et débats. Chose intéressante à noter, une grande majorité des podcasts sur ce thème sont incarnés par des femmes. Bien évidemment, il est évident que ces podcasts sont réservés à un public averti.

Arte Radio : explorations plurielles des désirs

Arte Radio traite tous les sujets, et le sexe ne fait pas exception. Dans des séries d’épisodes, comme Femme actuelle, où Zoé parle de sa vie sexuelle sans détour ni tabou. Ou dans des unitaires, comme le récent Je je suis libertin où dans le même esprit un homme raconte sa sexualité libérée, ses pratiques, et les points de vue de son entourage. Dans Hachouma, les liens compliqués entre islam et sexe sont discutés. Le thème est aussi abordé sous beaucoup d’autres angles différents.

Pendant plusieurs mois Maïa Mazaurette a parlé sexualité un mardi sur deux dans le podcast Sex and sounds. Journaliste spécialiste du sujet depuis plusieurs années (elle écrit notamment pour SexActu sur GQ et Le Monde), Maïa Mazaurette s’intéresse (dans un format de quelques minutes) aux sons du sexe, ceux que l’on produit, que l’on entend, et que l’on fantasme. Avec un ton efficace et direct, elle nous parle à l’oreille, les mots font mouche et sont précis. La bonne nouvelle, c’est que le sujet semble inépuisable pour elle.

 

Délice et intimité : L’Aubergine

Diffusé le dernier dimanche de chaque mois tard le soir sur la radio associative Graffiti Urban Radio, L’Aubergine est heureusement disponible en podcast. Pendant une heure, Lucyprine, le Docteur C, Flo et Mélanie vous parlent de sexe à travers des chroniques (scientifiques, féministe ou littéraire) et des débats. “La règle de base chez nous c’est qu’il n’y a pas de règles, le sexe chacun le vit comme il l’entend. On martèle aussi pas mal des principes qui pour nous sont essentiels et qu’on ne doit pas négliger : la communication, le consentement et la protection”.

Et en effet tous les sujets peuvent être abordés sans tabou, par exemple dans l’épisode de mars on parle du sexe à plusieurs, le sexe qui fait mal ou encore du sexe “d’aventure”. Et chaque épisode commence par “l’Aubergine du mois”, les personnes autour du micro parlent de la personne qui lui a fait le “plus d’effets” récemment, “qu’on ne laisserait pas dormir dans la baignoire”.

1500x500

 

Il existe aussi des podcasts proposant des lectures érotiques (ou plus) :

  • Voxxx : Plutôt destiné aux femmes, ce site vous propose des voix vous parlent pour vous accompagner dans vos moments intimes et solitaires. Lancés par Olympe de G, « réalisatrice de porno alternatif, féminin et féministe« , il y en a vraiment pour tous les goûts, avec même des épisodes anglophones.
  • Ctrl+x : Pendant une dizaine de minutes des voix anonymes incarnent textes érotiques et pornographiques lus et mis en musique avec une belle production, agrémentés de soupirs, de rires et de chuchotement. Et on n’apprend le nom du podcast qu’à la fin de la lecture, dans un bouquet de voix enthousiastes.
  • Les lectures érotiques de Charlie : La camgirl Charlie vous fait découvrir chaque semaine pendant une vingtaine de minutes des auteurs et autrices modernes érotiques, à travers des lectures d’extraits et des critiques.
  • Le verrou : Depuis plus d’un an, Betty et Lou, nostalgiques des grandes heures du libertinage européen et fascinées par les possibilités ouvertes par la technologie”, vous proposent de courtes lectures de textes littéraires érotiques contemporains, à une périodicité variable.

 

Sur le sujet vous pouvez aussi écouter quelques podcasts terminés (ou qui n’ont pas sorti d’épisodes récemment) :

  • C’est tout meuf : Des discussions et confessions très libres entre des femmes autour de grands thèmes de la sexualité, comme le porno, la masturbation, les poils ou encore les préliminaires. Le tout était produit par la RTBF, avec pas mal de montage pour dynamiser les conversations.
  • Porncast (fini en janvier 2015) : Au-delà de la sexualité, Eoh et Zeph ont exploré l’univers du porno pendant 8 épisodes, parfois avec des invités, en parlant du rapport à la technologie, de la musique ou encore de la pornographie japonaise (produit par RadioKawa).
  • Minuit 69 (fini depuis juillet 2017) : Une équipe de chroniqueurs discute de grands sujets autour de la sexualité, comme l’orgasme, la sodomie ou les préservatifs, pendant neuf épisodes (produit par RadioKawa).
  • L’émifion : Navie et Sophie-Marie Larrouy de chez Madmoizelle vous parlaient régulièrement de sexualité “sans complexes, sans idées reçues et sans tabou”.  

Enfin pour les anglophones vous pouvez vous plonger dans les podcasts Hear  Death, Sex and Money de WNYC, The Heart, et Love and Radio, ou encore quelques épisodes de See Something Say Something.

Fanny Cohen Moreau

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :